Etat de droit (accueil)
Principes
Enfant
Droits
indiscipline à l'école | violences à l'école | autorité à l'école

 

 

 

Etat de droit

 

 

 

réforme de la justice pénale et civile en Franceréformes dans la société française 
 et autorité de l'Etat

réforme de l'école primaire et de l'éducation nationale

Editée le 1er septembre 2006

EXPLICATIONS 

Proposition E15

Proposition E15

Loger tout le monde à la même enseigne (en milieu scolaire) : Français de toutes origines et Etrangers.

Se soucier en l'occurrence de combattre toutes formes de racisme ou de discrimination avéré(e) tout autant que les accusations erronées (quelles qu'elles soient) en vue de nuire, obtenir des avantages ou autres passe-droits.

Affirmer en ce sens — par voie de circulaire — qu'aucune considération relative à l'origine, la culture ou la religion des élèves ne saurait amener à ce que l'un d'eux puisse être : plus ou moins respecté qu'un autre, plus ou moins puni qu'un autre pour le même fait, plus ou moins bien noté qu'un autre pour un devoir de qualité équivalente.
  Dans une première partie, de cette circulaire, il serait indiqué que les professionnels se doivent de respecter en permanence ce principe et que toute attitude ouvertement raciste ou discriminatoire — pas la simple remarque maladroite ou ambiguë — est passible de sanctions administratives [dans le sens de la Proposition E14] à hauteur de la gravité des propos, gestes ou actes, dès lors bien sûr qu'ils sont parfaitement avérés.
  Dans une deuxième partie, il serait mentionné que les élèves ont l'interdiction d'une part de proférer des propos — et a fortiori de commettre des actes — manifestement racistes ou très discriminatoires envers une communauté particulière (qu'il soit fait référence aux caractéristiques physiques, à la religion, à la préférence sexuelle ou autre), d'autre part de lancer des accusations infondées contre des professionnels scolaires (voire contre d'autres élèves) en vue de leur nuire, d'affaiblir leur autorité et/ou de leur extorquer un quelconque avantage.
  Ces quelques interdictions complémentaires, pour être crédibles et ne pas s'en tenir au registre de l'exhortation, devraient être accompagnées d'une échelle de sanctions concrètes [telle que celle présentée en E8 par exemple].

Porter enfin à la connaissance de TOUS (professionnels scolaires, élèves et parents) la teneur de ladite circulaire, notamment sur la nature des sanctions que peuvent encourir tous ceux — quels qu'ils soient — qui contribueraient d'une manière ou d'une autre au développement du racisme ou de la calomnie en milieu scolaire.


Peut-on soutenir le site Etat de droit facilement ? OUI et c'est gratuit !

Etudes 2007 Pires Bulletins Officiels de l'Education Nationale (1) : la Palme... (3 juil.)

Fermeté à l'école : 1 sur 8 000 000 000 (15 juil.) France, terre de répression ? (août)

La loi Dati ne fera pas date (sept.) Les droits des enfants de nouveau bafoués (oct.)

Bulletins Officiels de l'Education Nationale (2) (nov.) L'Etat de droit en France (déc.)

Etudes 2008 Pires Bulletins Officiels de l'Education Nationale (3) : les 10... (janv.)

Réforme de l'école : les fausses bonnes idées (févr.) Rétention de sûreté [...] (mars)

Parents d'élèves : le pouvoir [...] (avril) Autorité : le lavage des cerveaux [...] (mai)

Obéissance, désobéissance... (juin) L'autorité du professeur : histoire d'un rapt (juil.)

Victor Hugo, l'autorité et le pouvoir (1) (août) Victor Hugo, l'autorité [...] (2) (sept.)

2009 / 2011 Sanctions à l'école : pourquoi ça bloque toujours ? (fin 2008 / déb. 09)

Violences scolaires : ils SAVAIENT... (mai 09) Quand trop de droits tue le droit (août)

Education nationale : l'inertie... (jan. 10) Violences scolaires - peur à l'école (fev. 10)

Etat de droit et autorité (juin 11) Moralisme français - pragmatisme anglais (août 11)

Vidéos La réforme de l'école et l'autorité du professeur (extraits d'interview).

état de droit + réformes : éducation, droits, justice sociale

© Etat de droit — Jean-Yves Willmann — 2006-2015