Etat de droit (accueil)
Principes
Enfant
Droits
indiscipline à l'école | violences à l'école | autorité à l'école

 

 

 

Etat de droit

 

 

 

réforme de l'école primaire et de l'éducation nationaleréforme de la justice pénale et civile en France

FORUM

 

S'enregistrer  S'enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés  Se connecter pour vérifier ses messages privés      Connexion  Connexion
Profil  Profil      FAQ  FAQ      Rechercher  Rechercher      Groupes d'utilisateurs  Groupes d'utilisateurs
Titre de Ministre d'Etat

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet   Etat de droit  (forum) ->  Justice en France (pénale et générale)
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
astro52



Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 17
Localisation: 51, 52

MessagePosté le: 26 Avr 2007, 2:02 pm    Sujet du message: Titre de Ministre d'Etat Répondre en citant
 
Je crois qu'il est excessif en politique française de donner le titre de Ministre d'Etat à un ministre chargé d'une coordination. En France c'est un titre exceptionnel, tous les gouvernements n'ont pas de Ministre d'Etat.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ministre_d%27%C3%89tat
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
 
Etat de droit
Administrateur


Inscrit le: 02 Oct 2006
Messages: 87

MessagePosté le: 26 Avr 2007, 2:29 pm    Sujet du message: Réponse à Astro Répondre en citant
 
Je ne sais pas si vous avez bien lu l'énoncé COMPLET de cette proposition J1. Bien sûr que le titre de ministre d'Etat n'est pas donné à tout le monde mais il n'est pas si exceptionnel que cela, même en France : M. Balladur l'a eu, très récemment M. Sarkozy aussi (me semble-t-il), et il y en a eu également sous les gouvernements de gauche.

Or, ce nouveau poste que je propose serait un poste très important : son détenteur serait à la tête des deux grands ministères de l'Intérieur et de la Justice ! Ce qui ne s'est, à ma connaissance, encore jamais produit. Le titre m'apparaît donc justifié.

Ceci étant dit, là n'est vraiment pas l'essentiel de ma proposition ! Peu importe le titre : l'idée centrale est que la politique de sécurité et celle de la justice ne doivent plus s'ignorer, qu'elles doivent devenir enfin complémentaires. Je dirais presque : pour ne faire qu'une. Encore que les services - je tiens à le préciser - garderaient leur indépendance.

Jyw

P.S. : il va de soi que l'indépendance de la Justice, notamment des juges dans l'exercice de leurs fonctions, doit être préservée et même renforcée. Mais c'est là un tout autre thème (que je ne développerai pas ici).
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Etat de droit  (forum) -> Justice en France (pénale et générale) Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Peut-on soutenir le site Etat de droit facilement ? OUI et c'est gratuit !

Etudes 2007 Pires Bulletins Officiels de l'Education Nationale (1) : la Palme... (3 juil.)

Fermeté à l'école : 1 sur 8 000 000 000 (15 juil.) France, terre de répression ? (août)

La loi Dati ne fera pas date (sept.) Les droits des enfants de nouveau bafoués (oct.)

Bulletins Officiels de l'Education Nationale (2) (nov.) L'Etat de droit en France (déc.)

Etudes 2008 Pires Bulletins Officiels de l'Education Nationale (3) : les 10... (janv.)

Réforme de l'école : les fausses bonnes idées (févr.) Rétention de sûreté [...] (mars)

Parents d'élèves : le pouvoir [...] (avril) Autorité : le lavage des cerveaux [...] (mai)

Obéissance, désobéissance... (juin) L'autorité du professeur : histoire d'un rapt (juil.)

Victor Hugo, l'autorité et le pouvoir (1) (août) Victor Hugo, l'autorité [...] (2) (sept.)

2009 / 2011 Sanctions à l'école : pourquoi ça bloque toujours ? (fin 2008 / déb. 09)

Violences scolaires : ils SAVAIENT... (mai 09) Quand trop de droits tue le droit (août)

Education nationale : l'inertie... (jan. 10) Violences scolaires - peur à l'école (fev. 10)

Etat de droit et autorité (juin 11) Moralisme français - pragmatisme anglais (août 11)

Propositions majeures Pourquoi remanier la Convention des droits de l'enfant ?
Accroître le pouvoir du professeur vis-à-vis des élèves, avec limites et garde-fous.
Réhabiliter les punitions et les sanctions à l'école avec retenue et discernement...

Vidéos La réforme de l'école et l'autorité du professeur (extraits d'interview).

état de droit + réformes : éducation, droits, justice sociale

© Etat de droit — Jean-Yves Willmann — 2006-2015