Etat de droit (accueil)
Principes
Enfant
Droits
indiscipline à l'école | violences à l'école | autorité à l'école

 

 

 

Etat de droit

 

 

 

réforme de l'école primaire et de l'éducation nationaleréforme de la justice pénale et civile en France

FORUM

 

S'enregistrer  S'enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés  Se connecter pour vérifier ses messages privés      Connexion  Connexion
Profil  Profil      FAQ  FAQ      Rechercher  Rechercher      Groupes d'utilisateurs  Groupes d'utilisateurs
Proposition E7 ==> [réaffirmer le rôle de la sanction]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet   Etat de droit  (forum) ->  Education nationale / école primaire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Etat de droit
Administrateur


Inscrit le: 02 Oct 2006
Messages: 87

MessagePosté le: 5 Oct 2006, 3:05 pm    Sujet du message: Proposition E7 ==> [réaffirmer le rôle de la sanction] Répondre en citant
 
Proposition E7 [énoncé restreint] [énoncé complet]

Réaffirmer le rôle constructif de la sanction institutionnelle, en assumant les notions de contrainte et de désagrément.

Faire entendre par sanction institutionnelle une sanction à la fois juste et véritable, c'est-à-dire proportionnelle, bienveillante, limitée, mais aussi dissuasive ; souligner l'opposition entre contrainte arbitraire et contrainte institutionnelle ; relever le caractère éminemment préventif des simples punitions ou sanctions mineures, lorsqu'elles sont bien sûr justifiées.
.
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Eléa



Inscrit le: 07 Nov 2006
Messages: 26

MessagePosté le: 7 Nov 2006, 5:23 pm    Sujet du message: Réaction à votre proposition E7 Répondre en citant
 
Autant le dire d'emblée : je ne suis pas prof, et je ne fais aucunement partie de la "communauté éducative". Mais j'ai un enfant, et lorsque je vois les horreurs qui se trament chaque jour à l'école ou dans la rue, eh bien j'ai peur pour son avenir. Pourquoi ? Parce que ceux qui commettent ces horreurs sont rarement sanctionnés à hauteur de leur(s) forfait(s). Aussi voudrais-je vous soutenir dans ce que vous faites, et je trouve cette proposition particulièrement intéressante dans le sens où elle remettrait au goût du jour (sans que cela paraisse inhumain ou dégradant !) la sanction pure et simple. Sinon, j'ai bien peur qu'il ne faille que je pense au privé, pour mon gamin.
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
François



Inscrit le: 16 Nov 2006
Messages: 4

MessagePosté le: 16 Nov 2006, 7:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant
 
Ben voyons.. Tu peux aller dans le privé, personne ne te regretteras. Bien sûr, ça c'est quand on a de quoi. C'est tellement facile de fuir!

La réalité, c'est pas que des horreurs que véhiculent les médias : quand on a pas compris ça on a rien compris..

Si les gens savaient un peu plus se parler, tout se qu'on nous prend la tête aqvec les soi-disants problèmes permanents de l'école, et bien on en ferait pas tout ce foin. D'accord y'a des problèmes. Mais c'est pas avec la répression qu'on réglera quoi que ce soit. Encore faut-il pouvoir le comprendre. Crying or Very sad
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Eléa



Inscrit le: 07 Nov 2006
Messages: 26

MessagePosté le: 20 Nov 2006, 9:10 am    Sujet du message: Réponse à François Répondre en citant
 
Cher Monsieur,

pour commencer, je ne vous permets pas de me tutoyer : nous n'avons pas gardé les vaches ensemble (Dieu merci !). Et non, je n'ai pas "les moyens" comme vous le laissez entendre ; mais avec mes maigres ressources, je me serrerai la ceinture autant que possible et aussi longtemps que possible si c'est pour garantir un meilleur avenir à mon enfant. Je ne souhaiterai pas me diriger vers le privé si dans le public ça allait mieux, EVIDEMMENT ! Et non, je ne fuis pas : je soutiens l'auteur de ce site parce qu'il a des PROPOSITIONS, LUI ! Et vous, que faites-vous à part éructer votre mauvaise humeur et déballer les sempiternels des "y'a qu'à" et des "faut qu'on" ? Rien. Moi je ne propose rien non plus mais au moins j'essaie de rester correcte. Et c'est vous qui soumettez cette idée lumineuse : "à si seulement les gens réapprenaient à se parler !". Je suis entièrement d'accord, si vous commencez par montrer l'exemple !
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Etat de droit  (forum) -> Education nationale / école primaire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Peut-on soutenir le site Etat de droit facilement ? OUI et c'est gratuit !

Etudes 2007 Pires Bulletins Officiels de l'Education Nationale (1) : la Palme... (3 juil.)

Fermeté à l'école : 1 sur 8 000 000 000 (15 juil.) France, terre de répression ? (août)

La loi Dati ne fera pas date (sept.) Les droits des enfants de nouveau bafoués (oct.)

Bulletins Officiels de l'Education Nationale (2) (nov.) L'Etat de droit en France (déc.)

Etudes 2008 Pires Bulletins Officiels de l'Education Nationale (3) : les 10... (janv.)

Réforme de l'école : les fausses bonnes idées (févr.) Rétention de sûreté [...] (mars)

Parents d'élèves : le pouvoir [...] (avril) Autorité : le lavage des cerveaux [...] (mai)

Obéissance, désobéissance... (juin) L'autorité du professeur : histoire d'un rapt (juil.)

Victor Hugo, l'autorité et le pouvoir (1) (août) Victor Hugo, l'autorité [...] (2) (sept.)

2009 / 2011 Sanctions à l'école : pourquoi ça bloque toujours ? (fin 2008 / déb. 09)

Violences scolaires : ils SAVAIENT... (mai 09) Quand trop de droits tue le droit (août)

Education nationale : l'inertie... (jan. 10) Violences scolaires - peur à l'école (fev. 10)

Etat de droit et autorité (juin 11) Moralisme français - pragmatisme anglais (août 11)

Propositions majeures Pourquoi remanier la Convention des droits de l'enfant ?
Accroître le pouvoir du professeur vis-à-vis des élèves, avec limites et garde-fous.
Réhabiliter les punitions et les sanctions à l'école avec retenue et discernement...

Vidéos La réforme de l'école et l'autorité du professeur (extraits d'interview).

état de droit + réformes : éducation, droits, justice sociale

© Etat de droit — Jean-Yves Willmann — 2006-2015