Etat de droit (accueil)
Principes
Enfant
Droits
indiscipline à l'école | violences à l'école | autorité à l'école

 

 

 

Etat de droit

 

 

 

réforme de l'école primaire et de l'éducation nationaleréforme de la justice pénale et civile en France

FORUM

 

S'enregistrer  S'enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés  Se connecter pour vérifier ses messages privés      Connexion  Connexion
Profil  Profil      FAQ  FAQ      Rechercher  Rechercher      Groupes d'utilisateurs  Groupes d'utilisateurs
Proposition E3 ==> [chefs d'établissement]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet   Etat de droit  (forum) ->  Education nationale / école primaire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Etat de droit
Administrateur


Inscrit le: 02 Oct 2006
Messages: 87

MessagePosté le: 5 Oct 2006, 10:49 am    Sujet du message: Proposition E3 ==> [chefs d'établissement] Répondre en citant
 
Proposition E3 [énoncé restreint] [énoncé complet]

Renforcer le pouvoir propre aux chefs d'établissement et directeurs d'école.

Un directeur pourrait dorénavant exiger certains acquis comportementaux de base, à l'entrée en école maternelle ; un principal ou un proviseur pourrait désormais prononcer, seul, une sanction pouvant atteindre jusqu'à un mois de renvoi à l'encontre d'un élève, et ne serait plus tenu d'informer sa hiérarchie à cet égard (du moins jusqu'à un certain point, toutes ces nouvelles prérogatives institutionnelles comportant de notables limites).
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
obinssaalors



Inscrit le: 16 Jan 2007
Messages: 15

MessagePosté le: 16 Jan 2007, 12:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant
 
bonjour,
le fait de cracher, de se bousculer ou de se boxer pour un petit enfant de matenelle s'appelle le jeu. les recreations ont d'ailleurs ete mises en place afin de permettre a ces petites choses qu'on appelle des enfants de pouvoir se defouler apres des heures de concentration (on se demande pourquoi ces recreations ont des durees obligatoires Rolling Eyes )

vous parlez ensuite de l'obligation qui serait faite aux directeurs de consulter tous les enseignants pour un refus d'inscription en maternelle avec pour seul motif :non acquisition des comportements de base !
les enseignants ne sont pas habilites pour prendre ce genre de decisions , ce ne sont pas des psychologues ! et que faites vous de ceux qui sont refuses a l'inscription ?

je vous rappelle quand meme que les enseignants ont les moyens de faire un signalement lorsqu'ils soupconnent un mal-etre chez un enfant et que ce sont des organismes specialises qui font une enquete sur demande ;

les enfants dans leurs jeux s'amusent a immiter les grands , alors si un comportement est deviant ( et je ne parle pas bien sur des criteres que vous avez evoques ) il appartient aux autorites de l'etablissement de le signaler .

un petit enfant n'est pas responsable de ses actes et n'entre pas en maternelle en ayant acqui les codes des adultes ! ce processus est tres long et s'appelle : l'education !

croyez-vous que ce soit par hasard que l'on definisse ces etres bien embetants de mineurs ? n'est-ce pas parceque j'usqu'a un certain age les parents sont responsables de leurs actes ?

il faut distinguer education et instruction ou alors proposer des etudes supplementaires de psychologie , voir de psychiatrie aux enseignants ;accepterait-ils ? moi, personnellement , je trouverais ca genial car ca trierait deja au depart les incompettents et ca eviterait bien des incomprehensions sur des comportements d'enfants juges parfois trop vite !

l'etre humain est tres complexe , il est vrai qu'il est complique de penser a tout mais si les hommes prehistoriques ont reussi a assurer la survie de l'humanite c'est bien par leur protection des plus jeunes .
Shocked [/b]
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Charlène



Inscrit le: 20 Déc 2006
Messages: 16

MessagePosté le: 19 Jan 2007, 6:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant
 
obinssaalors a écrit:
bonjour,
le fait de cracher, de se bousculer ou de se boxer pour un petit enfant de matenelle s'appelle le jeu.

Bien sûr bien sûr... Et s'entretuer à 10 ou 11 ans, c'est aussi un "jeu" pour vous ? Vous allez être content, la France elle va beaucoup "jouer" dans les années qui viennent...
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
astro52



Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 17
Localisation: 51, 52

MessagePosté le: 19 Jan 2007, 7:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant
 
Effectivement, on ne peut pas refuser un enfant parce qu'ils n'est pas socialisé avant d'entrer en maternelle. A quoi servirait la PS alors ?
Par contre, l'enfant à l'école apprend vite les règles de l'école, à moins qu'il n'y ait aucune limite à la maison, auquel cas l'enfant ne comprends jamais pourquoi il devrait y en avoir à l'école.

Là où il serait judicieux d'agir, c'est face aux enfants qui ont un comportement inacceptable (malgré leur scolarisation) parce qu'ils voient leurs parents "se payer" quotidiennement la maitresse et qui évidemment reproduise cet exemple. Mais dans ce cas, est-ce vraiment de l'école qu'il faut retirer l'enfant (pour son comportement) ou de la famille qui le met "éducativement" en danger ?
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
 
obinssaalors



Inscrit le: 16 Jan 2007
Messages: 15

MessagePosté le: 21 Jan 2007, 11:31 am    Sujet du message: Répondre en citant
 
d'accord avec vous astro , les choses sont donc recalees dans des dimensions raisonnables , quand a vous , charlene , je parlais d'enfants de maternelle ...
avec la vision que vous semblez avoir sur les enfants , arrivez-vous a sortir de chez vous? ou peut-etre que vous faites vos courses par internet , c'est plus sur ...
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Charlène



Inscrit le: 20 Déc 2006
Messages: 16

MessagePosté le: 24 Mar 2007, 7:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant
 
Bon alors puisque j'en suis à la relecture je vais qd même vous répondre, M. Obinzutalors. (J'avoue que j'ai hésité vu le niveau de vos propos...) Et donc nan je me cloitre pas chez moi et je sors sans doute plus que vous, c'est sans doute pour ça que j'ai voyez vous une petite idée de la réalité... Y'a ceux qui ont le courage de voir les choses en face et y'a les autruches. ça va? Vous êtes bien sous terre???
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Etat de droit  (forum) -> Education nationale / école primaire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Peut-on soutenir le site Etat de droit facilement ? OUI et c'est gratuit !

Etudes 2007 Pires Bulletins Officiels de l'Education Nationale (1) : la Palme... (3 juil.)

Fermeté à l'école : 1 sur 8 000 000 000 (15 juil.) France, terre de répression ? (août)

La loi Dati ne fera pas date (sept.) Les droits des enfants de nouveau bafoués (oct.)

Bulletins Officiels de l'Education Nationale (2) (nov.) L'Etat de droit en France (déc.)

Etudes 2008 Pires Bulletins Officiels de l'Education Nationale (3) : les 10... (janv.)

Réforme de l'école : les fausses bonnes idées (févr.) Rétention de sûreté [...] (mars)

Parents d'élèves : le pouvoir [...] (avril) Autorité : le lavage des cerveaux [...] (mai)

Obéissance, désobéissance... (juin) L'autorité du professeur : histoire d'un rapt (juil.)

Victor Hugo, l'autorité et le pouvoir (1) (août) Victor Hugo, l'autorité [...] (2) (sept.)

2009 / 2011 Sanctions à l'école : pourquoi ça bloque toujours ? (fin 2008 / déb. 09)

Violences scolaires : ils SAVAIENT... (mai 09) Quand trop de droits tue le droit (août)

Education nationale : l'inertie... (jan. 10) Violences scolaires - peur à l'école (fev. 10)

Etat de droit et autorité (juin 11) Moralisme français - pragmatisme anglais (août 11)

Propositions majeures Pourquoi remanier la Convention des droits de l'enfant ?
Accroître le pouvoir du professeur vis-à-vis des élèves, avec limites et garde-fous.
Réhabiliter les punitions et les sanctions à l'école avec retenue et discernement...

Vidéos La réforme de l'école et l'autorité du professeur (extraits d'interview).

état de droit + réformes : éducation, droits, justice sociale

© Etat de droit — Jean-Yves Willmann — 2006-2015