Etat de droit (accueil)
Principes
Enfant
Droits
indiscipline à l'école | violences à l'école | autorité à l'école

 

 

 

Etat de droit

 

 

 

réforme de l'école primaire et de l'éducation nationaleréforme de la justice pénale et civile en France

FORUM

 

S'enregistrer  S'enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés  Se connecter pour vérifier ses messages privés      Connexion  Connexion
Profil  Profil      FAQ  FAQ      Rechercher  Rechercher      Groupes d'utilisateurs  Groupes d'utilisateurs
Les pires BO (2) : le podium...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet   Etat de droit  (forum) ->  Education nationale / école primaire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Etat de droit
Administrateur


Inscrit le: 02 Oct 2006
Messages: 87

MessagePosté le: 29 Nov 2007, 3:41 pm    Sujet du message: Les pires BO (2) : le podium... Répondre en citant
 
[Extraits de l'édito du 28/11/07 : épisode II sur la perte d'autorité institutionnelle des professionnels de l'école.]

1) l'Or — Dans la catégorie BOEN (Bulletin Officiel de l'Education Nationale), le grand vainqueur est sans doute le catastrophique BO (Bulletin Officiel) du 13 juillet 2000 qui comprend notamment le décret 2000-620 du 5 juillet 2000 ainsi que la circulaire 2000-105 du 11 juillet 2000. (Cf. le tout premier édito d'Etat de droit : "Les pires BO (1) : la Palme d'Or...")

2) l'Argent — Dans ce classement, on ne s'étonnera guère de trouver également en très bonne place (si l'on peut dire) la loi d'orientation du 10 juillet 1989 que le mirage des années Thélot n'aura nullement remis en cause. (...) Résumons : la loi d'orientation du 10 juillet 1989 permit aux parents de participer en force à TOUS les conseils. C'est peu de dire que leurs possibilités d'ingérence s'élargirent considérablement. Exemple : en matière d'orientation. (...)
De surcroît, cette même loi crée le conseil des délégués des élèves, qui permet à des lycéens de se réunir chaque trimestre avec le chef d'établissement. (...) On notera qu'en revanche les professeurs ne sont pas admis. On ne se contente pas de briser les distances, on les recrée en sens inverse... On renverse tout simplement la hiérarchie : l'élève "au centre", le professeur à la périphérie !

3) le Bronze — On attribuera la médaille de bronze à la circulaire n° 91-124 du 6 juin 1991 qui entérine l'impuissance du personnel de l'Education nationale, cette fois-ci au niveau de l'école primaire. Selon cette circulaire, face à un grave problème d'indiscipline et/ou de violence du fait d'un élève, et lorsque les premières tentatives de solution ont échoué (réprimandes, demandes de rencontre avec les parents, "signalement"...), à quoi se résume le pouvoir d'un directeur ou d'une directrice d'école ?

A l'école maternelle (voir TITRE 3 du texte), la directrice de l'école ne peut prendre qu'une décision de retrait provisoire (...) après un entretien avec les parents et en accord avec l'inspecteur.
Autant dire que la directrice d'une école maternelle n'a aucun pouvoir en propre, ne peut rien décider par elle-même puisque l'IEN — l'Inspecteur de l'Education Nationale, qui entre autres choses est chargé de la noter... — aura bien sûr toujours le dernier mot.

A l'école élémentaire, c'est encore moins que cela : S'il apparaît, après une période probatoire d'un mois, qu'aucune amélioration n'a pu être apportée au comportement de l'enfant, une décision de changement d'école pourra être prise par l'inspecteur de l'éducation nationale, sur proposition du directeur et après avis du conseil d'école.
En somme, le directeur d'une école élémentaire ne peut même pas "décider en accord avec son inspecteur" mais seulement lui "proposer" que l'élève perturbateur aille perturber l'école d'à côté... Ainsi, grâce à cette circulaire, les directeurs des écoles élémentaires n'ont que le pouvoir de quémander que l'on "refile le bébé" à leurs collègues d'en face.

On savait que l'Education nationale aimait bien infantiliser ; on s'aperçoit qu'elle sait aussi diviser.

(...)
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Etat de droit  (forum) -> Education nationale / école primaire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Peut-on soutenir le site Etat de droit facilement ? OUI et c'est gratuit !

Etudes 2007 Pires Bulletins Officiels de l'Education Nationale (1) : la Palme... (3 juil.)

Fermeté à l'école : 1 sur 8 000 000 000 (15 juil.) France, terre de répression ? (août)

La loi Dati ne fera pas date (sept.) Les droits des enfants de nouveau bafoués (oct.)

Bulletins Officiels de l'Education Nationale (2) (nov.) L'Etat de droit en France (déc.)

Etudes 2008 Pires Bulletins Officiels de l'Education Nationale (3) : les 10... (janv.)

Réforme de l'école : les fausses bonnes idées (févr.) Rétention de sûreté [...] (mars)

Parents d'élèves : le pouvoir [...] (avril) Autorité : le lavage des cerveaux [...] (mai)

Obéissance, désobéissance... (juin) L'autorité du professeur : histoire d'un rapt (juil.)

Victor Hugo, l'autorité et le pouvoir (1) (août) Victor Hugo, l'autorité [...] (2) (sept.)

2009 / 2011 Sanctions à l'école : pourquoi ça bloque toujours ? (fin 2008 / déb. 09)

Violences scolaires : ils SAVAIENT... (mai 09) Quand trop de droits tue le droit (août)

Education nationale : l'inertie... (jan. 10) Violences scolaires - peur à l'école (fev. 10)

Etat de droit et autorité (juin 11) Moralisme français - pragmatisme anglais (août 11)

Propositions majeures Pourquoi remanier la Convention des droits de l'enfant ?
Accroître le pouvoir du professeur vis-à-vis des élèves, avec limites et garde-fous.
Réhabiliter les punitions et les sanctions à l'école avec retenue et discernement...

Vidéos La réforme de l'école et l'autorité du professeur (extraits d'interview).

état de droit + réformes : éducation, droits, justice sociale

© Etat de droit — Jean-Yves Willmann — 2006-2015