Etat de droit (accueil)
Principes
Enfant
Droits
indiscipline à l'école | violences à l'école | autorité à l'école

 

 

 

Etat de droit

 

 

 

réforme de l'école primaire et de l'éducation nationaleréforme de la justice pénale et civile en France

FORUM

 

S'enregistrer  S'enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés  Se connecter pour vérifier ses messages privés      Connexion  Connexion
Profil  Profil      FAQ  FAQ      Rechercher  Rechercher      Groupes d'utilisateurs  Groupes d'utilisateurs
Nouvelle proposition E23

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet   Etat de droit  (forum) ->  Education nationale / école primaire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gaël



Inscrit le: 17 Sep 2008
Messages: 5

MessagePosté le: 3 Nov 2010, 9:01 pm    Sujet du message: Nouvelle proposition E23 Répondre en citant
 
proposition E23 : re-viriliser le métier de professeur des écoles.
Il s'agirait d'instaurer un quota de professeurs de sexe masculin afin qu'il y ait dans chaque établissement la présence d'au moins une autorité masculine susceptible de contribuer à faire régner la discipline.

Cette proposition m'est venue quand j'ai pris conscience que la proportion d'hommes dans les écoles diminuait d'année en année. Or, quoi qu'on en dise aujourd'hui, pour un enfant, un homme représente beaucoup plus naturellement l'autorité qu'une femme : d'abord parce qu'il est plus fort physiquement et que cela impressionne, ensuite, parce qu'il est moins dans l'affectif, moins maternant, moins attendri qu'une femme. Son rôle est très complémentaire par rapport à celui des femmes et sa disparition progressive me semble créer un déséquilibre néfaste pour le respect des règles de vie.
Sans faire d'analogie exagérée avec le cadre familiale, il est clair que le père de famille joue un rôle différent de celui de la mère, il est à la fois celui qui encourage à se dépasser mais aussi celui qui fixe les limites et les fait respecter. Or, il existe aujourd'hui de plus en plus de parents isolés et de mères éduquant seules leurs enfants. Dans ce contexte, on peut imaginer que nombre d'écoliers ne croisent plus un seul homme de leur journée. Cela ne me paraît pas souhaitable.

Qu'en pensez-vous ?

Gaël COUROSSE
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Gaël



Inscrit le: 17 Sep 2008
Messages: 5

MessagePosté le: 14 Nov 2010, 4:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant
 
C'est drôle parce qu'il ne s'est pas passé 24 heures avant que je ne tombe sur un article du monde de l'éducation précisant le pourcentage exact de femme exerçant le métier de professeur des écoles : 81,2 % ! La réalité dépasse ce que j'imaginais.
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Etat de droit
Administrateur


Inscrit le: 02 Oct 2006
Messages: 87

MessagePosté le: 14 Nov 2010, 11:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant
 
Bonsoir Gaël,

Vous me faites penser que j'avais 3 autres propositions en stock mais que le temps m'a manqué... J'avais donc encore une E23, une E24 et une E25. Zut ! Vous m'en avez pris une !

Sur le fond et la question de la virilité, ma foi, ce thème est délicat. J'aurais envie de botter un peu en touche avec une réponse un peu banale : il est toujours bon que les choses soient assez équilibrées. Bref, j'aurais un peu de mal à vous donner tort sur le fond...

Je comprends particulièrement votre argument sur les enfants de mères isolées : il est vrai que ces enfants-là ne voient plus beaucoup d'hommes et que cela est sans doute préjudiciable pour eux. Et pour tout le monde.

Sur la question de l'autorité qui serait plus un apanage des hommes, c'est sans doute encore assez vrai, au moins une tendance.

---

Bref, je suis assez de votre avis sur l'analyse, et pourtant... je ne ferais pas cette proposition ! Pourquoi ? Parce que je n'aime pas trop l'histoire des quotas, je n'aime pas trop que l'on contraigne les choses ainsi. La mise en place d'une telle mesure pourrait aboutir à des impasses : comment obtenir ce quota s'il n'y a plus assez d'hommes professeurs à l'échelle nationale ?... comment inciter les jeunes hommes à passer le concours de professeur s'ils en ont de moins en moins envie ?...

Pour ma part je souhaiterais plutôt que les professeurs - hommes, femmes - aient plus de pouvoir qu'aujourd'hui en faisant le pari que dans la grande majorité des cas ils l'utiliseront avec intelligence, modération et à propos.

Tandis que si l'on impose un quota d'hommes dans un corps d'enseignants (hommes et femmes confondus) avec très peu de pouvoir, je ne pense pas que cela diminuera beaucoup le problème de l'autorité à l'école...

Et vous savez quoi ? Si l'on donnait enfin un peu plus de pouvoir aux professeurs, vos hommes ils reviendraient naturellement !
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Etat de droit  (forum) -> Education nationale / école primaire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Peut-on soutenir le site Etat de droit facilement ? OUI et c'est gratuit !

Etudes 2007 Pires Bulletins Officiels de l'Education Nationale (1) : la Palme... (3 juil.)

Fermeté à l'école : 1 sur 8 000 000 000 (15 juil.) France, terre de répression ? (août)

La loi Dati ne fera pas date (sept.) Les droits des enfants de nouveau bafoués (oct.)

Bulletins Officiels de l'Education Nationale (2) (nov.) L'Etat de droit en France (déc.)

Etudes 2008 Pires Bulletins Officiels de l'Education Nationale (3) : les 10... (janv.)

Réforme de l'école : les fausses bonnes idées (févr.) Rétention de sûreté [...] (mars)

Parents d'élèves : le pouvoir [...] (avril) Autorité : le lavage des cerveaux [...] (mai)

Obéissance, désobéissance... (juin) L'autorité du professeur : histoire d'un rapt (juil.)

Victor Hugo, l'autorité et le pouvoir (1) (août) Victor Hugo, l'autorité [...] (2) (sept.)

2009 / 2011 Sanctions à l'école : pourquoi ça bloque toujours ? (fin 2008 / déb. 09)

Violences scolaires : ils SAVAIENT... (mai 09) Quand trop de droits tue le droit (août)

Education nationale : l'inertie... (jan. 10) Violences scolaires - peur à l'école (fev. 10)

Etat de droit et autorité (juin 11) Moralisme français - pragmatisme anglais (août 11)

Propositions majeures Pourquoi remanier la Convention des droits de l'enfant ?
Accroître le pouvoir du professeur vis-à-vis des élèves, avec limites et garde-fous.
Réhabiliter les punitions et les sanctions à l'école avec retenue et discernement...

Vidéos La réforme de l'école et l'autorité du professeur (extraits d'interview).

état de droit + réformes : éducation, droits, justice sociale

© Etat de droit — Jean-Yves Willmann — 2006-2015