Etat de droit (accueil)
Principes
Enfant
Droits
indiscipline à l'école | violences à l'école | autorité à l'école

 

 

 

Etat de droit

 

 

 

réforme de l'école primaire et de l'éducation nationaleréforme de la justice pénale et civile en France

FORUM

 

S'enregistrer  S'enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés  Se connecter pour vérifier ses messages privés      Connexion  Connexion
Profil  Profil      FAQ  FAQ      Rechercher  Rechercher      Groupes d'utilisateurs  Groupes d'utilisateurs
Proposition E13 ==> [Allocation de Rentrée Scolaire]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet   Etat de droit  (forum) ->  Education nationale / école primaire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Etat de droit
Administrateur


Inscrit le: 02 Oct 2006
Messages: 87

MessagePosté le: 6 Oct 2006, 2:36 pm    Sujet du message: Proposition E13 ==> [Allocation de Rentrée Scolaire] Répondre en citant
 
Proposition E13 [énoncé restreint] [énoncé complet]

Exiger d'une famille dont l'enfant viendrait en classe régulièrement sans le minimum d'affaires nécessaires, malgré la perception de l'Allocation de Rentrée Scolaire (ARS), qu'elle restitue celle-ci.

La restitution pourrait être totale ou partielle et serait soumise à une procédure scolaire suffisamment rigoureuse pour éviter les injustices. Sa raison d'être serait de lutter contre les dysfonctionnements liés à une insuffisance lourde et chronique de matériel scolaire (qui devrait d'autant moins avoir cours que l'ARS existe). Du reste, en cas de non perception de l'ARS, cette restitution serait remplacée par une amende.
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Charlène



Inscrit le: 20 Déc 2006
Messages: 16

MessagePosté le: 22 Déc 2006, 11:34 am    Sujet du message: Répondre en citant
 
Tout à fait d'accord avec ça! Mais pour l'amende je suis moins d'accord. Comment va-t-on expliquer à des gens que dans un cas il y a une amende (de l'argent qu'on perd) et dans d'autres il n'y en a pas... Et oui! La restitution ce n'est pas de l'argent qu'on perd mais de l'argent qu'on rend parce qu'on l'a détourné... C'est pas pareil. Dans un cas, il y a un détournement de fond public, dans l'autre non.

Je ne serais pas loin de penser que l'amende est beaucoup plus justifiée quand on a reçu de l'argent que quand on n'a rien reçu...
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
astro52



Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 17
Localisation: 51, 52

MessagePosté le: 2 Jan 2007, 7:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant
 
Tout à fait d'accord aussi, d'autant que le montant de cette allocation est beaucoup plus élevé que le coût réel des affaires scolaires pour la rentrée.
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
 
Eléa



Inscrit le: 07 Nov 2006
Messages: 26

MessagePosté le: 5 Jan 2007, 11:21 am    Sujet du message: Répondre en citant
 
D'accord avec vous 2, Charlène et astro ! Quand je pense que dans une certaine région, la cantine va maintenant être gratuite pour les écoles primaires ! (soit encore plus "d'économies" pour les gens soi-disant défavorisés, mais qui profitent, allez, au hasard, de l'ARS, pour s'acheter tout sauf des affaires scolaires pour leurs gamins...). Pour plus d'infos pour ceux que ça intéresse, allez voir la gazette des communes du 04/01/2007.
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
obinssaalors



Inscrit le: 16 Jan 2007
Messages: 15

MessagePosté le: 21 Jan 2007, 4:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant
 
et bien , si vous estimez que cette allocation est beaucoup plus elevee que le cout du materiel scolaire , c'est peut-etre aussi pour permettre aux gens d'habiller leurs enfants car la vie en societe impose certaines regles quand a l'importance que l'on porte a l'image ;

il est clair que l'annee scolaire d'un enfant ne sera pas aussi epanouie s'il subit les railleries de ses camarades parcequ'il a des affaires trop petites par exemple ...je pense que c'est une bonne initiative car elle permet aux plus defavorises de se fondre dans la masse et ainsi , de ne pas etre la victime de discriminations qui , bien souvent , passent inapercues aux regards des instits ;

quand a vous elea , desolee si vous etes ulceree par la gratuite de la cantine ;vous avez raison , mais quelle horreur tous ces gosses de pauvres qui mangent gratuitement , et en plus , vous avez enquete , ce sont ces memes personnes qui profitent de l'ars ! mais , dans quel monde on vit ! je suis sure que si vous aviez des enfants dans cette ecole ,vous payeriez quand meme la cantine , ne serait-ce que pour pouvoir vous indigner d'avantage !

enfin , pour info , il faut savoir que c'est une pratique courante dans les ecoles rurales ( dans les cas les plus urgents ) mais comme ce n'etait pas mediatise , vous n'etiez pas au courant ! vous savez , il y a un monde au dela des images televisees !
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
astro52



Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 17
Localisation: 51, 52

MessagePosté le: 21 Jan 2007, 6:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant
 
obinssaalors a écrit:
et bien , si vous estimez que cette allocation est beaucoup plus elevee que le cout du materiel scolaire , c'est peut-etre aussi pour permettre aux gens d'habiller leurs enfants car la vie en societe impose certaines regles quand a l'importance que l'on porte a l'image ;


Parce que s'il n'y avait pas d'école les enfants ne s'habilleraient pas ? Ils n'auraient pas d'habits et seraient obligés de se promener nus dans la rue ou de rester chez eux. Laughing
Manger ou s'habiller sont des besoins de base qui existent de toute façon, que les enfants aillent ou non à l'école. Les enfants instruits en famille ont autant besoin de vêtements et de nourriture que ceux qui vont à l'école.

Le "coût de l'école", c'est le coût des affaires spécifiques à l'école et si on fait ses achats intelligemment (sans bondir sur les marques pubés et le superflu) ça coûte grosso modo une trentaine d'euros par an et par enfant ; certainement pas 250 euros.
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
 
obinssaalors



Inscrit le: 16 Jan 2007
Messages: 15

MessagePosté le: 21 Jan 2007, 7:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant
 
oui, effectivement , ils seraient habilles en restant chez eux , mais sans aucune pression de societe ; d'ailleurs , remerciez l'ARS , qui permet justement a certains instituteurs de se poser la question du signalement d'un enfant pour mauvais traitements ou negligences quand celui-ci arrive a l'ecole mal fringue ou sale ...

c'est une aubaine alors de faire valoir que l'ARS est justement la pour les besoins de l'ecole de l'enfant et seulement pour lui .

quand aux 30€ auxquels vous faites allusion , j'imagine que d'une , vous n'avez pas d'enfant et que de deux vous etes instit en primaire...

les besoins d'eleves en secondaires sont autres et doivent repondre a une liste de choix des professeurs qui demandent bien souvent des marques ou des formats qu'on ne trouve pas aussi facilement;
j'en prends pour exemple la fameuse calculatrice texas instrument qui coute plus de 100€!
sans compter les livres que l'on doit acheter tout au long de l'annee en francais, et autres sorties obligatoires et payantes !
non , vraiment , 250€ , je crois meme qu'on est loin du compte et je ne pense pas que cette mesure ait ete prise suite a diverses greves ou autres reclamations de qui que ce soit , donc inutile de jeter la faute du disfonctionnement de l'education nationale sur les gens dans le besoin !

je n'ai encore jamais vu de manifs de pauvres ( idiots sans doute ) pour reclamer les droits qu'on leur accorde , non , dans la rue , je n'ai vu que des professions reclamant des privileges supplementaires , des acquis qu'il ne faut surtout pas toucher ;
alors , avant de vouloir oter une aide car , je vous le rappelle , l'ecole est gratuite et obligatoire en pensant que ca va reduire les exclusions ou museler les eleves et leurs familles pensez un peu aux sacrifices que vous seriez pret a faire pour ameliorer les choses de votre cote ; Rolling Eyes
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Eléa



Inscrit le: 07 Nov 2006
Messages: 26

MessagePosté le: 23 Jan 2007, 2:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant
 
"Quand a vous elea , desolee si vous etes ulceree par la gratuite de la cantine ;vous avez raison , mais quelle horreur tous ces gosses de pauvres qui mangent gratuitement , et en plus , vous avez enquete , ce sont ces memes personnes qui profitent de l'ars ! mais , dans quel monde on vit ! je suis sure que si vous aviez des enfants dans cette ecole ,vous payeriez quand meme la cantine , ne serait-ce que pour pouvoir vous indigner d'avantage !"
Je ne réagis que maintenant à votre message, parce que j'ai un enfant à élever et surtout, EDUQUER, et c'est fou le temps que cela prend quand on veut bien faire... Wink Sachez, cher monsieur obinssalors que si je suis ulcérée (le mot est un peu fort, mais soit, je veux bien l'assumer !), ce n'est pas tant sur le principe de GRATUITE, mais que cela profite toujours aux mêmes personnes, qui, encore une fois, achètent tout sauf du matériel scolaire pour leurs gamins. Je connais PERSONNELLEMENT des personnes qui perçoivent le RMI et les aides annexes qui y sont associées et croyez-le ou non, mais ils ont : télé (et pas le 1er prix !), satellite, voiture, maison (dont ils seront propriétaires dans 15 ans en payant jusque là 50 € par mois !!! Embarassed ) et j'en passe. Beaucoup de ces gens-là vivent mieux que moi (plus de temps, moins de stress, facilités dans beaucoup de domaines...) qui ai eu la faiblesse de vouloir devenir fonctionnaire. Moi je n'ai pas de voiture, pas de satellite, je paye des impôts, une mutuelle, des taxes locales, etc. et je continuerai de payer, parce que j'estime que c'est NORMAL.
Voilà, pour finir je vous prierai de ne pas trop vous avancer en ce qui concerne ce que je ferais ou pas : vous ne me connaissez pas. Et oui, si je veux manger, je paye : c'est le bon sens même. Sur ce...

Cordialement,
 Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Etat de droit  (forum) -> Education nationale / école primaire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Peut-on soutenir le site Etat de droit facilement ? OUI et c'est gratuit !

Etudes 2007 Pires Bulletins Officiels de l'Education Nationale (1) : la Palme... (3 juil.)

Fermeté à l'école : 1 sur 8 000 000 000 (15 juil.) France, terre de répression ? (août)

La loi Dati ne fera pas date (sept.) Les droits des enfants de nouveau bafoués (oct.)

Bulletins Officiels de l'Education Nationale (2) (nov.) L'Etat de droit en France (déc.)

Etudes 2008 Pires Bulletins Officiels de l'Education Nationale (3) : les 10... (janv.)

Réforme de l'école : les fausses bonnes idées (févr.) Rétention de sûreté [...] (mars)

Parents d'élèves : le pouvoir [...] (avril) Autorité : le lavage des cerveaux [...] (mai)

Obéissance, désobéissance... (juin) L'autorité du professeur : histoire d'un rapt (juil.)

Victor Hugo, l'autorité et le pouvoir (1) (août) Victor Hugo, l'autorité [...] (2) (sept.)

2009 / 2011 Sanctions à l'école : pourquoi ça bloque toujours ? (fin 2008 / déb. 09)

Violences scolaires : ils SAVAIENT... (mai 09) Quand trop de droits tue le droit (août)

Education nationale : l'inertie... (jan. 10) Violences scolaires - peur à l'école (fev. 10)

Etat de droit et autorité (juin 11) Moralisme français - pragmatisme anglais (août 11)

Propositions majeures Pourquoi remanier la Convention des droits de l'enfant ?
Accroître le pouvoir du professeur vis-à-vis des élèves, avec limites et garde-fous.
Réhabiliter les punitions et les sanctions à l'école avec retenue et discernement...

Vidéos La réforme de l'école et l'autorité du professeur (extraits d'interview).

état de droit + réformes : éducation, droits, justice sociale

© Etat de droit — Jean-Yves Willmann — 2006-2015